Pigiste en agence au Burkina Faso

Romaric Hien est pigiste au Burkina Faso. À Paris pour un an dans le cadre d’une formation en géopolitique qu’il auto-finance, il est venu nous rendre visite aux Incorrigibles.

Qui sont tes employeurs au Burkina ?
Je travaille à temps plein depuis 2006 pour l’AIB, l’Agence d’information du Burkina. J’ai donc l’avantage d’avoir un emploi stable, mais c’est très mal rémunéré, je suis obligé de faire des piges en plus. Je rédige pour l’Agence France-Presse régulièrement, et j’ai travaillé pour l’Agence Panafricaine de Presse (PANA, basée à Dakar), pour Xinhua aussi, l’agence Chine Nouvelle, et d’autres supports magazine.

Comment es-tu rémunéré ? 
L’Agence d’Information du Burkina me paie un peu plus de 150 000 FCFA par mois, soit environ 230 €. Je suis couvert par la sécurité sociale, ce qui est bien, mais les 230 € ne suffisent pas du tout pour avoir un niveau de vie décent à Ouagadougou. Les autres agences, AFP par exemple, paient 10 000 FCFA par papier (250 à 600 mots), soit 15 €, sans aucune cotisation sociale/santé. Je fais beaucoup de piges, et je réussis donc à me faire un salaire moyen à l’AFP de 450 000 FCFA par mois, soit environ 680 €, qui permet à un célibataire de vivre correctement au Burkina.

Comment es-tu devenu journaliste ?
Adolescent, j’écoutais la radio Africa n°1 toute la journée, je connaissais par coeur le nom et la voix de tous les journalistes. Passionné de foot, je rêvais de faire le métier de reporters comme Jean-Louis Farah Touré (correspondant d’Africa N°1 à Abidjan et qui s’occupe du sport à l’AFP en Afrique de l’Ouest), mais aujourd’hui j’écris et je fais surtout des sujets politique, économie et société ! J’ai grandi à Gaoua, dans le sud-ouest du pays, puis après mon bac je suis venu à Ouagadougou faire mes études, à l’université en communication et journalisme. J’ai obtenu une maîtrise et par l’intermédiaire des stages, j’avais déjà commencé à travailler avant même de finir mes études.

 

Itv/photo Raphael de Bengy

Romaric Hien, pigiste burkinabé

Romaric Hien, pigiste burkinabé

Poster un commentaire

Classé dans La vie des pigistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s