Revue de presse d’une inco en herbe

revuepresseAprès le mariage gay, les réacs de tout bord s’attaquent ces derniers jours à l’enseignement de la soi-disant théorie du genre à l’école.

Libération en fait son événement sur cinq pages et titre sur « Genre : la droite sort le rouge qui fâche ». Sur l’« ABCD de l’égalité, les livres pour enfants, etc., plusieurs élus, emmenés par Jean-François Copé, semblent prêts à faire feu de tout bois ». Le quotidien donne la parole à des parents qui s’opposent à l’enseignement de la « théorie du genre » dans les écoles :

« L’Education nationale veut nous arracher nos enfants », considèrent-ils.

Dans un entretien, Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale dénonce les attaques des extrêmes et de l’UMP contre l’école. Pour sa part, Aurélie Filippetti, ministre de la culture est en colère contre les pressions exercées par des extrémistes sur des bibliothèques publiques. Pas de quoi fouetter un chat pourtant, selon Sylvie Vassallo, dirigeante du Salon du livre et de la jeunesse à Montreuil pour qui « ces livres appréhendent les questions complexes intimes ».
Dans un genre différent, le Figaro s’intéresse à des aristocrates britanniques qui réclament l’égalité des sexes. Plus de deux cent grandes familles ont lancé un projet de loi pour que les filles puissent hériter des titres et patrimoines familiaux. « Le changement se fera lentement, il faudra un siècle », déclare Ralph Palmer, 12ème baron de Lucas de Crudwell et 8ème lord Dingwall à l’origine de la proposition de loi.
Le Figaro nous fait aussi part du témoignage d’une ex-Femen. « Cette française qui a participé à la profanation de Notre-Dame de Paris décrit des méthodes sectaires ». Elle confie qu’au sein de ce mouvement,

« tu ne penses plus par toi-même mais par le groupe, tu ingurgites ce qu’on t’apprend ! ».

A l’étranger, Le Monde nous emmène en Russie avec les J.O d’hiver de Sotchi, où la nouvelle politique russe punissant la « propagande homosexuelle » continue de raviver les sentiments homophobes. « Une ville hôtes des jeux, mais pas des gays ». Vladimir Poutine assure : « La loi condamne la propagande de l’homosexualité, et non l’homosexualité, (…).  Il n’est pas question de persécuter des personnes pour leur orientation sexuelle. Cela n’a rien à voir. Voilà pourquoi les individus dont l’orientation sexuelle est non traditionnelle qui veut assister aux Jeux en tant qu’invités ou comme participants ne doivent pas avoir peur ». L’égalité des sexes reste un enjeu essentiel du vivre ensemble. A propos de politique au sens plus strict du terme, l’Humanité révèle que « les jeunes ont soif de politique à l’école ». « 78%  des jeunes de 15 à 30 ans estiment qu’une meilleure explication de la vie politique au collège et au lycée permettrait de revigorer la démocratie ».
Crystel Le Roux

Poster un commentaire

Classé dans La vie des Incorrigibles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s