Enquête ouverte primée par l’Upic

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Le prix de l’Upic est décerné à l’unanimité du jury à Enquête ouverte » ! À cette annonce faite par le président de l’Upic (Université pour une information citoyenne) Philippe Merlant, dans le hall central de l’Arsenal de Metz lors des assises du journalisme, Tatiana et moi sommes fières comme Artaban ! Philippe G., fan inconditionnel et précieux conseiller, n’en finit pas de twitter à la terre entière ! Pensez donc ! Le projet de plateforme d’enquêtes participatives, porté à bout de bras par Tatiana, avec la contribution des Incos, récompensé par ses pairs.

Pour ceux qui auraient raté des épisodes, Enquête ouverte a démarré en mai dernier, grâce à la collecte réussie sur Kisskissbankbank, avec un premier volet d’investigations sur les arnaques immobilières aux résidences de tourisme. L’objectif est de reproduire l’opération sur de nouveaux sujets liés à la consommation, l’environnement, la santé, le travail… Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais plutôt le temps, l’argent, des compétences en webdesign. Le fait d’être primé au Labo des projets, organisé pour la deuxième année par l’Upic pour contribuer à l’émergence de médias indépendants et participatifs, va permettre à Enquête ouverte de bénéficier pendant un an des conseils avisés de ces professionnels. Une aide précieuse pour structurer un plan d’attaque, rechercher d’éventuels partenaires, bénéficier de formations…

Aux côtés d’enquête ouverte concourrait aussi Enlarge your Paris, un site internet qui ambitionne de diffuser les bons plans culture, sorties, plain air, etc en banlieue. Les Voix-zines, quant à elles, réunissent une cinquantaine de femmes de Cergy-Pontoise et de Sarcelles, membres de l’association du côté des femmes. Lasses de l’image communément véhiculée par les médias des femmes vivant en banlieue, elles ont décidé de créer leur propre fanzine. Bravo à eux aussi ! Sinon, sans rapport aucun, figurez-vous que j’ai croisé dans le train du retour Metz-Paris une camarade de lycée. Qui m’a fait le plaisir de me reconnaître après disons, quelques années. Une belle journée, quoi!

Sarah Delattre

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s