« Le voyage est un sujet pluriel »

Lonely Planet n°21

Attention auto-promo ! Membre des Incorrigibles, Julien Vitry est également rédacteur en chef du Lonely Planet Magazine France. Il nous éclaire sur son travail à l’occasion de la sortie du numéro 21 de sa revue.

Membre des Incorrigibles depuis 4 ans tu es également rédacteur en chef de Lonely Planet. En quelle année as-tu endossé cette responsabilité éditoriale? 

Le Lonely Planet Magazine a maintenant deux ans et demi d’existence. Je suis arrivé six mois après sa sortie. Nous en sommes déjà à notre numéro 21. Le magazine est le pendant des guides de voyage que tout le monde connaît. Il existe dans une dizaine de langues et pays à travers le monde. Je suis en charge de sa version française en étroite collaboration avec mes confrères britanniques, propriétaires du titre.

Le tourisme c’est une histoire d’amour – journalistique –  depuis quand, pour toi?

Le voyage a toujours fait partie de moi, de mon histoire personnelle. Mais c’est au fur et à mesure de ma vie professionnelle que c’est devenu mon activité journalistique principale. Le voyage, c’est finalement un sujet pluriel, qui va de la géopolitique à la gastronomie. Il suffit de prendre un guide et lire les pages Généralités pour s’en rendre compte.

Comment fonctionnes-tu concrètement? Avec des traductions de la version anglaise? Avec des pigistes?

Environ 1/3 du magazine est réalisé à partir des sujets de l’édition anglaise. Les reportages sont traduits, puis adaptés au lectorat français. Il reste donc un peu de place pour les pigistes, certaines rubriques étant toutefois déjà gérées par la même personne depuis le premier numéro. Par exemple, ce mois-ci, j’étais à la recherche d’un pigiste pour un sujet sur la Martinique et je n’avais personne dans mes collaborateurs réguliers. Il y a des opportunités mais elles sont rares.

Quel est le menu du Lonely Planet qui vient de sortir?

C’est un numéro spécial de rentrée sur des destinations de rêve, qui donne vraiment envie de repartir dès maintenant. On y aborde les îles de Thaïlande, le désert namibien, la multiplicité de l’archipel polynésien, les traditions et la magie de Bali. Mais ces voyages ne sont pas accessibles pour tout le monde, alors nos reportages sont aussi là pour raconter des histoires pour le simple plaisir de s’imaginer ces ailleurs lointains.

Recueilli par Eric Delon

1 commentaire

Classé dans La vie des Incorrigibles

Une réponse à “« Le voyage est un sujet pluriel »

  1. Fallait penser à moi🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s