Homosexuel(les) : parole aux enfants

A l’heure ou le mariage homosexuel, récemment rejeté par les députés français et légalisé dans l’Etat de New York, fait la une, la journaliste Taina Tervonen (une « Incorrigible ») et Zabou Carrière, reporter-photographe, se sont intéressées aux enfants élevés par des parents du même sexe. « L’homoparentalité est un sujet qui prête encore beaucoup à controverse en France et ailleurs. Dans tout le débat des « pour » et des « contre », des experts et des militants, il y a une parole essentielle qui manque. C’est celle des enfants devenus adultes, explique Taina. Cette absence m’a questionnée, d’autant qu’il est évident que les homosexuels ont toujours eu des enfants, que ce soit par adoption, dans le cadre d’une relation hétérosexuelle ou, plus récemment, grâce à l’assistance médicale à la procréation. Comment les enfants, devenus adultes, parlent de leur famille, de l’éducation qu’ils ont reçue, du regard de l’entourage ? C’est cette parole intime qui m’intéressait« .

Les deux femmes ont rencontré trente personnes âgées de 18 à 87 ans et qui ont au moins deux points communs : être majeures et avoir au moins un parent homosexuel. Ces fils et filles d’homosexuel-le-s, passées devant l’objectif de Zabou Carrière, ont également accepté de livrer leur histoire ainsi que celle de leur famille. « J’ai photographié en me concentrant sur le visage, en éliminant tout ce qui pouvait “encombrer” le sujet, nous éloigner d’eux, nous distraire. J’ai cherché une position du visage et un regard. J’aimerais que ce regard nous attire, qu’il nous happe, que l’on puisse s’y plonger. Il ne cherche ni à affirmer, ni à imposer mais incite plutôt à se questionner. A quoi pensent-ils ? En se posant cette question, on se met à leur place. C’est ainsi que j’aimerais qu’ils soient regardés », explique Zabou.

Un ouvrage sera publié en octobre prochain aux éditions Trans Photographic Press.

Pour en savoir plus et soutenir le projet, cliquez ICI.

Deux expositions suivront la sortie du livre, à l’automne prochain à la galerie Benj dans le 11ème arrondissement, puis début 2012 au pôle Simon Lefranc, dans le 4ème arrondissement.

Poster un commentaire

Classé dans La vie des Incorrigibles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s