L’indécence des sociétés d’assistance (retour du Japon)

Je suis horrifiée par les news qui nous proviennent du Japon, les secousses n’en finissent plus et les pronostics vont leur train. Les répliques devraient, selon les sismologues, durer encore plus d’un an. Comment supporter ce degré supplémentaire de mise en danger nucléaire ?
A mon retour de Kyoto, mi-mars, plusieurs personnes m’ont dit que les Japonais se comportaient en bons petits soldats. Elles trouvaient anormal le calme qu’ils dégageaient. Insupportable cliché qui enferme 220 millions d’âmes dans un même sac. Comme n’importe quel être humain, j’ai vu des Japonais pleurer face aux news, exprimer leur angoisse, user aussi de dérision face au drame. Il est certain que leur dignité est exemplaire. Il ne s’agit pas ici de patriotisme aveugle, même s’il existe pour certains, mais de spiritualité. N’oublions pas que les Japonais sont bouddhistes et shintoïstes.

Dans un genre moins prosaïque, j’ai envie de parler d’assurance multirisque, je dis bien MULTIRISQUES. Ne vous y trompez pas, cela ne sert absolument à rien sauf si vous êtes morts. Je n’ai pas pu obtenir le remboursement de mon premier billet de retour. Sur mon contrat, une clause exceptionnelle, inscrite toute en bas en petit – évidemment : le billet ne peut être remboursé en cas d’accident nucléaire et d’intempéries. Et d‘entendre mon interlocutrice chez Mondial Assistance, extrêmement gênée, me donner le détail de mes droits et m’expliquer que la société m’aurait payé le rapatriement si j’avais été morte. Un peu de dignité s’il vous plaît !

Marie

Poster un commentaire

Classé dans La vie de la presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s