Des barèmes de piges SVP

Sur l’initiative du SNJ (Syndicat National des Journalistes), vite rejoint par les autres syndicats de journalistes, un courrier vient d’être envoyé aux organisations patronales de presse pour réclamer, une nouvelle fois, des barèmes de pige dans toutes les formes de presse écrite et agences. Rappelons que la SPQN (presse quotidienne nationale), le SPPMO (presse magazine et d’opinion), l’audiovisuel public, les agences audio et les radios locales privées en disposent. Ce qui n’est pas le cas d’organisations patronales comptant parmi les plus gros employeurs de journalistes pigistes dans la presse magazine et spécialisée. Ce qui, dénoncent les syndicats, permet à certains de sous-payer les journalistes pigistes (ED)

1 commentaire

Classé dans La vie de la presse

Une réponse à “Des barèmes de piges SVP

  1. Christo

    « Sur l’initiative du SNJ (Syndicat National des Journalistes), vite rejoint par les autres syndicats de journalistes »… ???

    Cela fait des années que le Snj Cgt, le réclame…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s