Territoire de Charmes

Bon allez, je fais de la pub pour un autre collectif. Histoire de prouver que le très redoutable dogmatisme des Incorrigibles n’empêche pas l’ouverture à la « concurrence ». A partir de la semaine prochaine, je serai en résidence avec le photographe Guillaume Collanges dans les Vosges pour « Gueule d’Hexagone », le projet collectif d’Argos qui accouchera d’un livre sur la France à l’automne 2011.

Six équipes de rédacteurs/photographes explorent six territoires sur les traces du photographe Jacques Windenberger pour témoigner de ce qu’est devenue la France d’aujourd’hui.

Nous ferons un pied de nez à Google en pratiquant le vrai journalisme. J’entends par là du journalisme vieille école, de terrain qui use les chaussures et les coudes qui se lèvent. On sera tout sauf objectifs. Aucune recherche sur le territoire au préalable, on débarque dans les villes et villages sans rendez-vous, sans idées préconçues.

Un seul rendez-vous prévu : le 4 novembre pour dix jours à Charmes sur  le site http://www.gueuledhexagone.fr

Mais alors, je commence par quoi là-bas ? Paroisse ou troquet ? Et puis, comment appelle-t-on les habitants de Charmes ?

A bientôt sur la route !

Marie Bonnard

Poster un commentaire

Classé dans La vie de la presse, La vie des Incorrigibles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s