Le Vade-Mecum du Pigiste vient de sortir

couvguidepige15 années d’existence, 7 éditions, refondues tous les deux ans, le Guide de la Pige 2011/2012* vient de sortir. Entretien avec Xavier Cazard, Directeur Associé d’Entrecom, éditeur de l’ouvrage

Les Incorrigibles : Le «Guide de la Pige » version 2011/2012 vient de sortir. Quelle est son originalité par rapport aux éditions précédentes ?

Xavier Cazard : Notre ligne éditoriale demeure très claire : aider les journalistes pigistes confirmés à développer leur professionnalisme. Les débutants ne sont nullement oubliés, ils bénéficient de leur propre chapitre. Idem pour les employeurs. Nous sommes partis d’une requête communément entendue dans le monde de la pige: “Ah, si j’avais un agent!”. Le guide fournit de nombreux conseils pour apprendre à “se vendre” et à développer son métier mais aussi pour rendre sa situation pérenne. En abordant la législation, les statuts, les droits sociaux, les éléments de gestion et de fiscalité, le Guide permet de s’orienter dans un environnement professionnel dont les contours ne sont pas forcément bien délimités. La seconde partie du Guide consiste en un répertoire très complet d’environ 600 médias presse, radio TV et web qui emploient des journalistes-pigistes. Le Guide a l’ambition d’être un outil professionnel fonctionnel. Je rappelle que seuls 8 % des journalistes ont suivi une formation initiale au journalisme où, bien souvent, la pige n’a pas été abordée comme une réalité du métier, surtout pour les jeunes journalistes.

Comment qualifierez-vous le marché actuel de la pige? Pointez-vous des évolutions depuis une dizaine d’années?

XC : Absolument. Ce marché est en évolution, en réinvention permanente… L’arrivée du numérique a bouleversé les règles du jeu, tant en termes économiques qu’en matière de contenus et de pratiques. Le Guide décortique ces modification et aborde les dossiers chauds: mutation de la presse vers le web, droit de la presse et droits d’auteur, en particulier loi Hadopi, bouleversement du métier de photojournaliste, nécessité de la polyvalence et avancées en matière de formation continue (DIF et CIF), mise en place de structures de soutien… Sur un plan quantitatif, si la proportion de pigistes est stable depuis une dizaine d’année (20 % des journalistes encartés), en revanche, la crise structurelle qui secoue les médias renforce la précarité des « free lance » : stagnation du tarif des piges qui plafonnent à 60 euros brut en moyenne, commandes étriquées, porosité des frontières entre presse et communication, compétition accrue…  La question, c’est comment faire de la souplesse et de l’adaptabilité un atout ? Avec la montée en puissance de la vidéo et des réseaux sociaux, la maitrise de l’écriture et des outils multimédia demeure un atout considérable.

Propos recueillis par Eric Delon

* Guide de la Pige 2011/2012 (prix : 29 euros). Une version électronique payante du Guide est accessible à partir du site http://www.guidedelapige.com

2 Commentaires

Classé dans La vie de la presse

2 réponses à “Le Vade-Mecum du Pigiste vient de sortir

  1. Jojo

    Faudrait l’envoyer a La Depeche du Midi et a Midi Libre.

  2. lesincos

    Je ne comprends pas le sens de votre commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s